Discours eternels



Allocution de Son Altesse l’Emir de l’Etat du Koweït Cheikh Sabah Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah, lors du Sommet Consultatif du Comité Supérieur du Conseil de Coopération pour les Pays Arabes du Golfe, Riyad, Royaume d’Arabie Saoudite, Le mardi 05 Mai 2015


Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Louange à Allah, Que notre Prophète Mahomet, sa famille et ses compagnons soient bénis.

Sa Majesté, le serviteur des deux mosquées saintes, Salman Bin Abdulaziz Al Saoud, monarque du Royaume d’Arabie Saoudite,
Majestés et Altesses,
Son excellence, le secrétaire général du Conseil de Coopération pour les Pays Arabes du Golfe, docteur Abdullatif Rached Al-Zayani,
Excellences et altesses,

ASSALAMOU ALAIKOM WA RAHMATOU ALLAHI WA BARAKATOHOU

J’ai le plaisir d’exprimer mes remerciements et ma reconnaissance au serviteur des deux mosquées saintes, mon cher frère, sa majesté roi Salman Bin Abdulaziz Al Saoud et au gouvernement et peuple du Royaume d’Arabie Saoudite pour la bonne hospitalité que nous avons reçue dès notre arrivée à Riyad ainsi que pour la préparation distinguée de cette rencontre.

Majestés et Altesses,

Nous convenons aujourd’hui lors du premier sommet de notre conseil respectueux, et ce après avoir perdu un frère qui nous est tous cher, feu roi Abdullah Bin Abdullaziz, qui a contribué, par sa sagesse, sa vision futuriste et sa générosité, aux grandes réalisations pour son peuple et pour sa nation arabe et musulmane, qu’Allah ait merci de lui et qu’il le loge dans son paradis.

Nous accueillons aujourd’hui son successeur, notre cher frère, le serviteur des deux mosquées saintes, sa majesté roi Salman Bin Abdulaziz Al Saoud, et nous sommes certains que sa direction de son pays représentera un grand et important plus, et ce grâce à sa pensée illuminée, son enthousiasme coutumier, son effort infini et son expérience riche et son insistance à tenir cette rencontre de façon régulière n’en est qu’une preuve.

Aussi, j’ai le plaisir de féliciter son altesse royale, prince Mohamed Bin Nayef Bin Abdulaziz Al-Saoud le Prince Héritier, et son altesse royale, prince Mohamed Bin Salman Bin Abdulaziz Al-Saoud le deuxième Prince Héritier, et ce pour la confiance précieuse qu’ils ont reçu de la part de sa Majesté le serviteur des deux mosquées saintes, Roi Salman Bin Abdulaziz Al Saoud en les choisissant pour les postes de princes héritiers, et le prêt du serment d’allégeance, espérant plein de succès pour eux afin de continuer leurs efforts infinis au service de leurs patrie.

Nous louons Allah, le Tout-puissant, pour le retour de sa Majesté, mon frère, Sultan Qabous Bin Said, le Sultan du Sultanat d’Oman, à sa patrie saint, implorant Allah pour perpétuer la bonne santé à sa majesté afin qu’il puisse continuer le parcours de bien et de construction au service de son peuple et de sa patrie.

Majestés et Altesses,

Notre maison du Golfe a prouvé un grand degré de ténacité lors du maniement des événements et circonstances politiques et sécuritaires sans précédents et a fait preuve d’une expérience pionnière qui fut l’objet d’intérêt et d’admiration par tous, notamment car notre conseil a pu, avec la sagesse de ses leaders, jouer un rôle effectif non seulement au niveau du cadre de notre environnement dans la région du Golfe, mais aussi sur l’environnement régional et international, de telle sorte que ce monument est devenu entrain de représenter une dimension effective et influente dans le cours des évènements internationaux. Les pays du Golfe ont pris part, et efficacement, avec la communauté internationale dans sa coalition anti-terroriste, dans le rétablissement de la stabilité en Iraq, dans les efforts visant à trouver une solution à la crise humanitaire en Syrie ainsi que sa contribution dans tous les domaines et sur tout les niveaux, s’inscrivant dans les efforts de la communauté internationale et supportant ses résolutions. Nos pays étaient aussi actifs dans les efforts visant à ressusciter le processus de paix au Moyen Orient et presser les membres permanents dans ce sens.

La capacité dont notre conseil a fait preuve ne consiste pas seulement à la mobilisation des efforts et du support international, mais aussi à son action d’entamer les opérations militaires initiées au Yémen afin de défendre la légitimité et préserver la stabilité et la sécurité de ses pays.
A travers sa dernière action contre les dangers menaçant ses pays, notre conseil a prouvé qu’il est capable de réagir et défendre les causes de son existence.

Le rôle vital et effectif, sur tous les niveaux, accompli par notre conseil à l’échelle régionale et internationale a représenté une addition de valeur à sa position et un nouveau point de départ qui exprime les grandes capacités dont nous jouissons sur le niveau de toutes les dimensions politiques, économiques et militaires.

Les derniers développements et évènements dans notre région ont indéniablement confirmé la solidité de cette expérience, dont nous sommes fiers, que nous devons renforcer et harmoniser avec notre statut, de telle sorte à activer les résolutions de notre œuvre commune et réfléchir les aspirations de nos peuples afin d’arriver à la phase de l’union qui repose sur des bases solides et des pas bien étudiés garantissant sa continuité et sa protection afin de pouvoir entamer une nouvelle phase qui réalise plus d’adhérence et de ténacité entre nos peuples, faisant cette expérience plus reliée aux espoirs et aspirations de ces peuples.

Majestés et Altesses,

Le monde a reçu, avec beaucoup d’optimisme, l’atteinte de l’accord cadre par le groupe (5+1) d’une part et l’Iran, d’autre part, qui fut atteint dernièrement a Lausanne. Dans ce cadre, nous partageons cet optimisme et accueil de cet accord avec le reste du monde, et anticipons avec espoir qu’il permettra au deux partis de signer l’accord final qui fut annoncé, et ce dans les délais précis à la fin du mois de juin prochain. Et ici, nous soulignons que nos craintes sont légitimes et nos soucis sont justifiés du fait des conséquences du dossier nucléaire iranien et espérons que cet accord final dissipera nos craintes et soucis et voir un comportement iranien dans la région reflétant l’esprit de cet accord.

Majestés et Altesses,

Notre réunion aujourd’hui vient quelques jours avant l’invitation qui nous a été adressée par Barak Obama, le président des Etats Unis d’Amérique, pour le rencontrer a Camp David et traiter des différents développements sur la scène régionale et internationale.

Les défis que nous envisageons aujourd’hui nécessitent un effort collectif et une coopération avec les amis et les frères afin de pouvoir les traiter et protéger nos pays de leurs conséquences, et cette invitation généreuse vient pour représenter une occasion pour se rencontrer et échanger les points de vues avec un allié stratégique et un membre permanent dans le Conseil de Sécurité et un acteur essentiel dans la politique internationale et l’une des plus grandes économies dans le monde.

Notre rencontre aujourd’hui doit être exploitée pour rédiger un document des pays du Golfe unifié qui doit être posé lors de cette rencontre, y définissant les risques et les défis, où la franchise doit être à la fois un titre et un contenu, afin de pouvoir mettre en place une vision commune quant aux façons de les traiter du point de vue des pays du Golfe où nous délibérons avec notre allié stratégique, afin que notre vision soit plus mure et plus riche et former une stratégie commune réfléchissant la profondeur de notre expérience au sein du Conseil et son appréciation du volume des défis, et pour confirmer que cette entité des pays du Golfe et mure par sa pensée, consciente de sa vision et forte dans son action.

Enfin, je ne pourrai que réitérer l’expression de mes remerciement à mon frère, le serviteur des deux mosquées saintes, à son excellence, le secrétaire général du Conseil de Coopération, et au secrétariat général, espérant plein de succès pour notre réunion.

WASSALAMOU ALAIKOM WA RAHMATOU ALLAHI WA BARAKATOHOU

عربي English