Discours eternels



Discours de son altesse L’émir Sheikh Sabah Al Ahmed Al Salem Al Sabah
à ses frères et fils, les respectueux citoyens le 19 Octobre 2012.


Au nom de Dieu miséricordieux.

"Seigneur! Départage entre nous et notre people en tout vérité et justice et Tue s le meilleur des arbitres."

Chers frères et fils,

J’ai suivis comme vous avez suivis aussi, tous ce que notre pays bien-aimé témoin dernièrement, ces évènements sont et restent une source de chagrin, de douleur et de grande préoccupation pour moi et pour vous tous…. Sans doute, je dis chagrin car ce que je vois est une sédition sévère qui est sur le point de prendre notre pays en une proie pour détruire son unité et son identité et de déchirer sa communauté. Cette sédition vas nous tourner a des groupes, des parties et a des sectes en conflit, chaqu’un veut de mal et hostilité a l’autre. Je vois et je me demande avec étonnement... est- ce le Koweït..? Le Koweït qui était le symbole de l’unite et de solidarité! Qui lorsqu’ ’un koweitien connait un problème tout le monde est allé à son secours et contribue a avec d’argent ou avec ses efforts pour lui faire sortir de son dilemme.

Je dis douleur aussi, car je vois la baisse de niveau de langage et de l’éthique, le déclin du niveau de communication et du travaille, le manque du respect pour l’opinion de l’autre, la continuation du chaos et des émeutes et le dépassement de touts les limites, surtout quand il s’agit des gens qui sont censés être un bon exemple pour les autres.

Je me demande encore, est-ce le peuple koweitiens que je vois, ce peuple qui est connu par sa pendeur du langage, son sincérité de son appartenance et son loyauté envers sa patrie. Ce peuple qui est connu pour son tolérance, de son sophistication, de son modération et son engagement envers les valeurs du respect et en tenant compte le sentiment des autres? Je me suis préoccupé par le sort de notre pays, l’avenir de nos petits-enfants si nous continuons comme ceci.

Le Koweït était et reste encore pendant des centaines d’années un Oasis de sécurité, de sureté et de stabilité. Un beau pays, ou les gents vivent dans la liberté, la compassion, la coopération malgré les rigueurs de la vie. Dieu nous a bénis avec sa générosité et sa grâce, devons –nous laisser à la génération future un pays stable sécurisé ou devons leurs laisser une société déchirée avec rivalité prive de la sécurité et de la prospérité.

Telle est notre situation aujourd’hui, nous sortons d’une crise pour entrer dans une autre, les autres pays progressent et nous somme debout les bras croises. Oui il y’a des lacunes dans le travail de nombreux organismes gouvernementaux comme il c’est le cas dans autres pays. Mais comment aboutir a la reforme et les crises artificielles sont l’obstacle contre notre parcours pour réaliser le développement global et la reforme complète et pour l’élimination de la corruption, et pour l’amélioration des services publics comme la santé, l’éducation, l’électricité l’eau et le logement a un niveau qui convient a notre pays et a notre peuple et enfin a la création des milliers d’emplois pour nos jeunes.

Frères et sœurs,

Ce qui est regrettable et blessant, c’est que tous ces crise qui paralysent notre pays, qui menacent notre sécurité et qui perturbent notre travail sont l’œuvre d’un groupe de fils de ce pays que vous avez cru qu’ils vont partager la responsabilité de notre parcours national avec leurs frères dans le gouvernement, vers un avenir meilleur pour notre pays et pour notre société. Hélas il y’a ceux qui entravent ce parcours et insistent a imposer leur opinion et leur détermination sur tout le monde, en propageant des valeurs et des principes étranges a notre société, diffusant l’extrémisme et l’insouciance, rejetant le dialogue, éliminant l’autre, appelant lui-même le tutelle absolue de la constitution, violant tous les constants et les normes nationaux établies, ne veut pas comprendre et ils prennent les rues et les places publiques comme plate-forme pour exciter et agiter la foule, essayer de pousser les jeunes vers la perte et l’illusion, sans prendre en compte la sécurité du pays et du peuple.

Que tout le monde sache que le Koweït est un pays de droit et des institutions, son régime est démocratique son loi est indépendant régie par la constitution qui prévoit la séparation des pouvoirs aves leur collaboration “ … le pouvoir législative est exerce par l’Emir et le parlement conformément a la constitution… le pouvoir exécutif exerce par l’Emir et le conseil des ministres tel que décrit la constitution …le pouvoir judiciaire exerce par les tribunaux au nom du l’Emir dans les limites de la constitution..” Les jours ont prouve que notre pouvoir judiciaire est indépendant et connu pour son honnêteté et son intégrité. Nous devrions pas se méfier de la divergence d’opinion , cette divergence doit être fondée sur un dialogue positif engage a la décence et a la sophistication, engage a trouver les meilleurs solutions, loin de l’ambiance de la manifestation, de l’excitation, de l’exclusion et de trahison. Nous devrions être soucieux de protéger nos constants et l’éloigner des conséquences des débats politiques et sa destructions.

Mes frères, sœur, et fils…

Il n’est pas besoin d’affirmer que notre foi en la démocratie est fixe, que notre engagement envers la constitution est établi, et que les sociétés conscientes se sont celle qui bénéficient de leurs erreurs, corrigent et dépassent ses defaults, tiennent en compte de l’expérience des autres et en fin choisissent ce qui convient avec ses données, ses circonstances et ses aspirations.

La loi n° 42 de2006 a été émis pour redéfinir les nombres des circonscriptions électorales et pour reformer l’enceint système électoral en réduisant le nombre des circonscriptions électorales et élargir la base électorale dans chaque circonscriptions. Même s’il y’a eu quelques aspects positifs de ce système, mais, a travers trois cycles parlementaires, nous avons remarqué un certain nombre de déséquilibres et de défaillances qui sont devenus un vrais dangers sur notre unite national, menaçant notre sécurité nationale et perturbant nos principes et valeurs, ce qui a conduis par la suite a l’éclatement de la partisannerie et au alignement sectaire et tribaux au détriment a la loyauté a la patrie, l’émergence des alliances d’intérêts qui sont loin de l’intérêt national en plus l’exclusion de nombreuses couches sociales a la présentation parlementaire.

Partant de la responsabilité que j’ai ressentis a l’égard de ce qui menace les intérêts du pays dans le présent et l’avenir, surtout que, j’avais un désir ardent et sérieux de réaliser la reforme souhaitée de notre système électoral actuel et corriger tous les défauts dans les pratiques parlementaires. Sans oublier les nombreux rencontres que j’ai fais avec une large partie des citoyens qui m’ont confirme ma conviction par leurs critiques du système électoral et en particulier ce qui concerne le mécanisme de vote et de ce qui en résulte, des donnes qui nuisent a la justice et a la présentation adéquate de tous les nuances de la société koweitienne au parlement et portent attient également a notre unité nationale ce qui reflète a la fois, la performance du parlement et l’éloigne d’exercer ses responsabilités et ses missions.

La reforme de la situation actuelle est devenue un besoin national inévitable, nécessite a lui faire face et a l’adresser assez rapidement. Cependant, ce que les experts et spécialistes constitutionnels ont soulevé sur l’inconstitutionnalité du system électoral existant m’ont empêché de faire les ajustements nécessaire pour éviter tout chao judiciaire et politique si la cours constitutionnelle l’a juge inconstitutionnel.

Aujourd’hui, après que la cours constitutionnelle a rendu sa décision cruciale qui permet la modification nécessaire pour le système électoral, j’ai prie Allah le tout puissant pour me guider et partant de mon responsabilité devant Dieu et devant le peuple koweitien fidele.

Ainsi, en réponse a l’urgence qui nécessite le recours a prendre ce décision et afin d’effectuer mes pouvoirs constitutionnels, j’ai informe le gouvernement sur l’inévitabilité d’un décret-loi pour procéder a la modification partielle du système électoral existant, qui vise a reformer le mécanisme de vote par lequel nous pouvons sauvegarder l’unite nationale ,promouvoir le pratique de la démocratique et atteindre a l’égalité d’opportunités et a une présentation adéquate pour toutes les couches sociale dans la société koweitienne
Dans ce contexte, afin de faire avancer les processus de la reforme, j’ai ordonne au gouvernement de préparer un décret-loi vise à établir une commission nationale pour les élections et pour les compagnes électoraux afin d’assurer l’intégrité de processus de l’opération électorale, en autre, un décret-loi concernant le rejet de la haine pour protéger l’unite nationale et enfin un décret-loi sur la lutte contre la corruption.

Chers frères et sœurs, mes fils et mes filles,

La grande responsabilité, le fardeau de la sécurité du pays que je dois préserver et la confiance du peuple koweitien, nous demande beaucoup d’efforts, de patience et de sagesse. Je suis certain que vous savez parfaitement que, ce qui mène nos actes, nos attitudes et nos efforts, c’est avant tout l’intérêt de Koweït et de son peuple. Je vous adresse la parole partant de mon responsabilité et en tant qu’un père responsable de sa famille et de ses enfants, tous les koweitiens ont construis cette nation qui est le Koweït, ce bâtiment bien fonde et je n’accepterai jamais que l’un d’entre eux a du mal et avant tout, je ne permettrai aucun mal a notre cher patrie et nuit a sa sécurité et sa stabilité.

L’un de mes priorités c’est de travailler pour maintenir la sécurité nationale du pays, sauvegarder sa stabilité et son unité, c’est ma responsabilité devant Dieu et devant le peuple fideles du Koweït.

Le Koweït doit rester un fort protégé et le sanctuaire eternel , lui donne des sacrifices pour son intégrité et son unite.il y’a un ligne que tout le monde doit comprendre ses dimensions et respecte ses limites cette ligne sépare le bien de mal, différencie entre la liberté et le chao, entre le conseil sincère et l’obscénité, entre la primauté du doit et la loi de la jungle, entre la construction positive et la démolition et le sabotage et cette ligne sépare également la tolerance et la sagesse de la faiblesse et laxisme.

La complaisance a l’égard des actes déviants et destructifs sous aucun prétexte est considère comme un manquement a la responsabilité et une perte de la confiance précieuse, il ne faut pas accepter cette situation ni la permettre de poursuivre. La voix de la loi sera haute et ferme dans la lutte contre toute infraction et pratiques touchant la sécurité du pays, des citoyens et nos principes nationaux. Tout le monde doit respecter la loi, assume sa responsabilité avec sagesse et raisonnement et donne la priorité aux intérêts nationaux suprêmes sur d’autres intérêts afin de maintenir la sécurité au pays. Nous engageons a que notre précieux Koweït restera un pays de droit et des institutions, respecte ses principes nationaux et ses valeurs, capable a faire face aux fardeaux du présent et aux défis du future par ses fils fideles travaillent coude a coude pour l’intérêt du Koweït avant tout.

Je lance un appel pur de mon Cœur, je le dis avec toute sincérité … Observez Dieu pour le Koweït qui est votre cher patrie, observez Dieu pour le peuple koweitiens qui sont vos pères et vos frères, observez Dieu pour les générations du Koweït qui sont vos enfants et vos petits- enfants, et en fin observez Dieu et ne vous vous laissez pas prendre par la fierté de vos péchés. Regardez l’avenir et mettez l’intérêt de votre pays le Koweït toujours et jamais au-dessus de toute autre considération, car le Koweït digne de tous nos efforts et sacrifices, par contre nous n’accepterons jamais aucun menace et terrorisme perturbe la sécurité de Koweït et de son peuple.

  • Nous n’accepterons jamais le chao et les émeutes dans les rues qui paralysent la vie et le travail dans le pays.
  • Nous n’accepterons jamais que la sédition prend place dans notre chère patrie.
  • Nous n’accepterons pas la propagation de la culture de violence entre le peuple paisible de Koweït.
  • Nous n’accepterons jamais tromper les jaunes avec des illusions et des fabrications.
  • Nous n’accepterons jamais de détourner la volonté de la nation par les voix creux et faux.

Je prie le tout puissant de nous guider tous vers la voie saine, nous donner la grâce dans nos travaux, protéger notre pays contre tous les maux. Notre Seigneur, c’est a Toi que nous nous en somme remis, c’est a Toi que nous sommes revenus et c’est a Toi qu’aboutit toute destinée.

Wa assalamo alaikom wa rahmato Allah wa barakatoh.

 

عربي English