Discours eternels



Allocution de Son Altesse royale
Cheikh Sabah Al Ahmed Jaber Al Sabah, Qu'Allah le protège,
le Prince de l'Etat de Koweït, devant le quatrième
sommet islamique extraordinaire,
la Mecque, le Royaume d'Arabie Saoudite


Au Nom d'Allah, le Tout Puissant et Miséricordieux.

"Oeuvrez, car Allah va voir votre œuvre, de même que son messager et les croyants"

Allah le très Grand a dit vrai

Le Roi Abdellah bin Abdelaziz Al Saoud, Serviteur des deux saintes mosquées et Roi du Royaume d'Arabie Saoudite, qu'Allah le protège.
Majestés, Altesse royales,
Son Excellence le secrétaire général de l'Organisation de la Coopération islamique,
Excellence,

Assalamou Alaikoum Wa-Rahmatoullah Wa-Barakatouh,

Je voudrais tout d'abord exprimer mes sincères remerciements et gratitudes à mon frère le Serviteur des deux mosquées saintes pour l'invitation chaleureuse en ces lieux saints, où règne une atmosphère de grande spiritualité et bénédiction ; des lieux vers lesquels les cœurs des musulmans aspirent et où les vœux des fidèles seront exaucés. Inchallah (si Dieu le veut). Cette invitation ne fait que souligner la sensibilité du Serviteur des deux mosquées saintes aux souffrances des membres de la Oumma islamique, et sa conscience et discernement des condition difficiles et grands défis auxquels la Oumma fait face actuellement. Le Serviteur des deux mosquées saintes tient certes à mettre en place toutes les conditions à même de promouvoir notre travail commun et réaliser ainsi les aspiration de la Oumma et lui assurer grandeur, prospérité et progrès.

Je tiens à présenter mes considérations les meilleurs à mon frère le Serviteur des deux mosquées saintes, au gouvernement du Royaume d'Arabie Saoudite, et au peuple saoudien frère, pour leur bon accueil et chaleureuse hospitalité. Je les félicite tout aussi pour l'excellente organisation de notre sommet islamique extraordinaire qui coïncide avec des moments très graves que connaît le monde islamique.

Majestés, Altesses et Excellences,
Ce que nous témoignons aujourd'hui au quotidien en Syrie sœur, en terme de destruction, nous afflige et nous cause une douleur profonde. Les images terribles d'orphelins ayant perdu leurs parents et leurs foyers sont devenues malheureusement des choses banales. Nombres de femmes souffrent de la perte de leurs enfants — ce qu'elles ont de plus précieux —, et des villes qui ont été transformées en des endroits fantômes à cause des destructions qu'elles ont dû subir.

Toutes ces images alourdissent davantage nos responsabilités devant le Tout Puissant, nos peuples et notre propre conscience, et nous appellent à agir sans tarder pour mettre fin à cette tragédie.

Nous saluons les efforts remarquables et sincères qu'à déployé M. Kofi Hannane et qui méritent toute notre considération et notre respect, efforts qui visaient à trouver une solution à la crise syrienne en rétablissant la sécurité et la stabilité, et qui découlaient du Plan de six points qui aurait dû être la base de ladite solution s'il avait été observé et si le régime syrien l'avait appliqué. A cet égard, nous voudrions réaffirmer notre soutien et notre engagement à ce même plan. Nous saluons également la nomination de M. El-Akhdar Al-Ibrahimi en tant qu'envoyé spécial des Nations Unies et de Ligue Arabe, et nous somme confiants que ses relations au niveau international ainsi que son expérience dans le domaine diplomatique contribuera sans aucun doute, et si Dieu le veut, au succès de sa mission pour mettre un terme à cette crise.

A la lumière de nos précédents efforts et de nos actions ininterrompues, nous affirmons que les mots et les discours dénonciateurs sont désormais insuffisants. Ainsi, nous avons le devoir d'oeuvrer inlassablement pour passer à une étape où nos moyens d'action en collaboration avec la communauté internationale seront plus efficaces, et ce, dans le but de mettre rapidement un terme à ces effusions de sang et de préserver la Syrie, ce pays ami et frère, protéger ses capacités et les intérêts de son peuple et veiller à y rétablir la sécurité et la stabilité qui sont partie intégrante de notre sécurité et notre stabilité à tous.

Majestés, Altesses et Excellence,
Alors que nous nous réunissons au son de la mosquée sainte de la Mecque, nos cœurs et sentiments aspirent aspirent à la mosquée sainte d'Al Aqsa qui git encore sous le joug d'une occupation israélienne brutale, et qui attend avec impatience l'opportunité de s'en débarrasser et retourner dans le giron de la Oumma. Un tel espoir n'est possible sans une paix juste et globale et sans davantage de pressions sur Israël pour l'amener à respecter la légalité internationale, arrêter ses implantations, et permettre la création d'un Etat Palestinien indépendant sur la base du principe de la terre contre la paix et celle de l'initiative arabe.

Nous sommes tout aussi tenus, dans les circonstances actuelles, à inciter les pays qui parrainent le processus de paix et la communauté internationale toute entière à assumer leur responsabilités et exercer des pressions sur Israël, et à encourager la communauté internationale pour mettre en priorité les initiatives de paix et les efforts consentis dans ce sens, à l'heure même où nous constatons une régression d'un tel intérêt à des niveaux qui ne permettront jamais la sécurité et la stabilité tant souhaitées.

Majestés, Altesses et Excellences,
Nous renouvelons notre appel à la République islamique d'Iran amie pour consentir aux efforts de la communauté internationale visant à trouver une solution politique globale à son programme nucléaire et de répondre aux demandes de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Nous oeuvrons pour que la paix et la stabilité règnent dans la région et nous éviter toute forme de tensions. Nous appelons nos amis en Iran à s'abstenir de faire des déclaration qui ne servent pas les efforts visant à asseoir des relations naturelles entre les pays de la régions ; des relations sur la base de la non-ingérence dans les affaires intérieures d'autrui, le respect de la souveraineté des Etats, et des conventions et principes internationaux. Une telle attitude permettrait à notre région davantage de croissance, de stabilité et de progrès et éviterait des guerres destructrices, qui dans le passé, ont entravé sa sécurité et stabilité pendant des décennies, et ont bloqué nos efforts de développer nos peuples.

Majestés, Altesses et Excellences,
La répression, torture, oppression et marginalisation que subissent les musulmans à Myanmar, ainsi que la destruction de leurs maisons et mosquées et leur expulsion, sont des opérations qui ne peuvent être qualifiés que de nettoyage ethnique, en violation de toutes les conventions internationales, des religions et des principes des droits de l'homme.

Nous sommes tenus, en tant que communauté humaine et musulmane, à consentir, en coopération avec les organisations internationales, davantage d'efforts en vue de garantir les droits des musulmans à Myanmar.

Mon pays le Koweït a pris l'initiative de condamner ces pratiques arbitraires et a demandé au gouvernement de Myanmar de respecter des droits légitime des musulmans dans ce pays. Le Koweït a tout aussi pris des mesures pour les aider et nous espérons acheminer cette aide à ses destinataires.

A cet égard, nous proposons que la troïka islamique prenne contact avec le gouvernement de Myanmar, les organisation internationales et autres pays concernés, afin de mettre fin à ce que subissent les musulmans à Myanmar, dans le respects de leurs droits.

Nous exprimons notre inquiétude face aux actes terroristes dont est Témoin la République du Mali amie, et nous réaffirmons notre condamnation de tels actes ainsi que notre soutien au gouvernement de l'Union de Transition Nationale pour le maintien de l'unité, de la sécurité et de la souverainté de la République du Mali amie. Nous appelons à offrir les soutien assistance nécessaires pour l'aider dans la réalisation de ces objectifs.

Nous Te prions Allah Tout Puissant d'exaucer nos vœux, selon Ses dires dans le Saint Coran "Appelez-moi, Je vous répondrai".

Nous Te prions, Ô Allah Tout Puissant, lors de ces jours de bénédiction, de nous aider dans nos efforts, d'unir nos rangs et de remplir nos cœur de vérité. Ô Allah Tout Puissant, nous Te prions de nous aider à réussir pour le bien de nos peuples, de clamer haut et fort Ta religion, et de sauvegarder les vies des musulmans.

Je voudrais également vous exprimer toute ma considération pour votre brillante proposition de création d'un centre de Dialogue Interconfessionnel. Nous vous exprimons tout notre soutien et nous souhaitons que cette proposition serve les intérêts de notre communauté islamique dans la consolidation de son union, sa cohésion et da solidarité.

Et pour conclure, je tiens à réitérer mes remerciements à mon frère le Serviteur des deux mosquées saintes, le roi Abellah ben Abdelaziz, et le gouvernement et le peuple saoudien frère.

Je vous présente, Serviteur des deux mosquées saintes, mes vifs remerciements pour les services continus que vous rendez aux pèlerins des lieux saints, comme nous l'avons bien témoigné lors de notre visite à la Sainte Mecque. Cette terre sainte est devenue un chantier permanent, de jour et de nuit, car des projets d'agrandissement sont en vus afin de faciliter le déplacement des pèlerins.

Vos efforts, serviteurs des deux mosquées saintes, seront récompensés par Allah Tout Puissant, et l'histoire écrira vos démarches et travaux au service de la Oumma islamique afin que les musulmans fassent leurs rites religieux en toute quiétude et tranquilité.


"Ô notre seigneur, donne-nous de Ta part une miséricorde ;
et assure nous la droiture dans tout ce qui nous concerne"

Allah le Très Grand a dit vrai.

Wassalamou Alaikoum Wa-Rahmatoullah Wa-Barakatouh.

 

عربي English