Discours eternels

  • Discours de son altesse, l’émir de Koweït Sheikh Sabah al Ahmad al Jaber al Sabah A l’occasion des dix derniers jours du mois de Ramadan de l’année hégirienne 1431 31 Aout 2010
Discours de son altesse, l’émir de Koweït
Sheikh Sabah al Ahmad al Jaber al Sabah
A l’occasion des dix derniers jours du mois
de Ramadan de l’année hégirienne 1431 31 Aout 2010

 


Au nom  d’Allah, le Clément, le Miséricordieux
« Ne voyez-vous pas qu’Allah vous a assujetti ce qui est dans les cieux et sur la terre? Et Il vous a comblés de Ses bienfaits apparents et cachés. »  

Louanges soient à dieu le Maitre des cieux, le majestueux et le généreux, qui a honoré l’humanité par le mois du Ramadan, mois de jeûne et de prière nocturne, et que la paix soit sur notre prophète Mohamed, sa famille et ses compagnons.

Frères et fils,

Comme d’habitude, et en continuation de notre communication, dans cette nouvelle rencontre avec vous sur le bien et l’amour à l’occasion des dix derniers jours du mois de Ramadan béni, je vous adresse ce message en vous félicitant d’abord des bienfaits de ce mois béni, que dieu a honoré plus que les autres mois de l’année, suppliant le bon dieu d’accepter notre jeûne, prières et nos bienfaits, et que ce mois reviendrait à notre pays, à notre peuple généreux et à notre nation arabe et musulmane par le bien et la bénédiction.

Frères et fils,

Avec toute la vénération et la grandeur que dieu lui a réservé, le mois de Ramadan représente un point de départ et d’éminence renouvelable dans l’esprit des croyants, et ce pour la résipiscence et le retour au bon dieu le tout puissant, c’est le mois où les âmes se purifient, et où les volontés se lèvent pour faire tant de bienfaits ; contact avec les proches, retour au Livre de dieu et adhérence à ses jugements par la parole aussi bien que par le cœur.

Nous avons tellement besoin de tirer les sens suprêmes de ce mois généreux, et de se rappeler du bien et des grâces que dieu nous a accordés à travers ce mois béni.   

Le bon dieu nous a munis de plusieurs biens que nous ne pouvons compter, tels que la sécurité, la stabilité et la sérénité, le sentiment de fraternité et de cordialité entre nous. Il était si généreux avec nous que la prospérité, le confort et la vie aisée se sont propagés partout.  

Nous devons plutôt être reconnaissants de ces grâces divines dont nous devons nous rappeler souvent.

Le meilleur signe de remerciement est l’adhérence aux principes de notre religion musulmane, la préservation de nos principes et héritages sublimes établis par nos ancêtres et une position ferme envers tout ceux qui essayent de nuire a la patrie chère, à travers l’incitation a la haine sectaire, tribale ou factionnelle, et la diffusion de l’esprit de division, de fanatisme, de partialité et de rupture de l’unité des rangs.

Cela nécessitera certainement l’amélioration de nos media écris et audiovisuel et la pratique de son rôle voulu dans la formation et le support d’une opinion publique consciente, ce qui renforcera la loyauté à la patrie, établira l’esprit d’unité nationale, propagera l’amour entre les gens et contribuera au renforcement des relations de fraternité et de coopération entre le Koweït et les pays frères et amis, et éviter tout ce qui pourra gâcher ou nuire aux relations avec ces pays.

Frères et fils,

Notre monde islamique passe par une réalité douloureuse, qui nécessite de nous tous – en tant que musulmans – d’être dans le même rang pour faire face aux défis qu’elle pose avec coopération et solidarité, et ce en réalisation de ce que notre prophète a dit; « Les croyants dans leurs entente, compassion et concorde sont comme le corps humain, si un organe est en souffrance, le reste du corps réponds par la fièvre et l’absence du sommeil » 

Ce sont des valeurs sublimes auxquelles le peuple du Koweït est disposé depuis longtemps, car ils sont toujours les premiers à faire du bien et à venir en aide de leurs frères musulmans partout dans le monde.

Nous avons tellement souffert des nouvelles d’inondations sans précédent qui ont eu lieu récemment dans la République Islamique de Pakistan, et qui ont prit la vie à des milliers de victimes, laissant des millions de sans abris qui sont devenus démunis de foyer et de moyens.

Le Koweït a réagi rapidement, comme d’habitude, pour faire face à cette catastrophe humaine, et ce par la provision de toutes les aides humanitaires possibles à la République Islamique de Pakistan, et par l’organisation des compagnes de donations, où les citoyens et résidents se sont bousculés pour parvenir en aide et donner leurs contributions.

Je voudrais bien saluer tout ceux qui ont participé ou contribué au succès de la compagne koweitienne pour secourir les rescapés de ces inondations, suppliant le bon dieu de leur récompenser généreusement pour cet effort.   

Frères et fils,

Nous assistons aux soirées bénies des dix derniers jours du mois de Ramadan que dieu a honoré par la Nuit de la Destinée, une nuit d’abondance et de générosité divine où le Coran était révélé, suppliant Allah de pardonner nos méfaits et d’excuser nos péchés et de nous accepter dans ses paradis, protéger notre patrie et continuer le bien de la sécurité et la sureté et nous guider tous dans la bonne direction pour servir notre chère patrie et hisser son  étendard.

Dans ces jours bénis nous nous rappelons avec une grande exaltation et vénération de notre défunt émir, Sheikh Jaber al Ahmad al Jaber al Sabah et l’émir père, Sheikh Saad al Abdallah al Salim al Sabah, suppliant le bon dieu le tout puissant d’accorder son merci à nos martyrs et tout nos défunts et de hisser leurs position dans ses paradis.



Wassalamou Alaikom Wa Rahmatou Allahi Wa Barakatohou,,,,,

 

 

عربي English