Discours eternels

  • Speech of His Highness the Amir of Kuwait Sheikh Sabah Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah In the Second Summit of Arab –South American Countries – Doha 31 March 2009
Discours de son altesse, Emir de l’Etat du Koweït Sheikh Sabah
Al Ahmad Al Jaber Al Sabah A l’occasion des dix derniers
jours du mois de Ramadan pour l’année 1430, an de L’Hégire

 

Au Nom de Dieu, Clément, Miséricordieux,,

Ne vous savez pas  qu’Allah vous a asservi tout ce qu’il y a dans les cieux et tout ce qu’il y a sur la terre, et vous a accordé tous Ses bienfaits au complet extérieurement et intérieurement? Et parmi les hommes il y a celui qui discute d’Allah sans la connaissance ou l’orientation ou un Livre qui donne la lumière.

Les louanges sont du à Allah, le Dieu de tout le monde, et la prière et la paix sont accordées au plus noble de ses messagers, notre prophète Mohamed et a tous ses compagnes. Les louanges sont dues a Allah, le tout-puissant pour tout les biens qu’il nous a accordés, ainsi que pour la fraternité, communication et l’intimité dont il  nous a entourés, en le suppliant dans ce mois saint et dans ses jours bénis d’accepter notre jeûne et prière nocturne et nos bienfaits, et qu’il garde notre patrie et lui porte plus de sécurité et de sûreté  ainsi que pour les pays musulmans frères, et qu’il nous aide à réaliser toute la gloire et le bien être qu’on désire.

Je voudrais bien vous féliciter du mois de Ramadan, notamment des dix derniers jours de ce mois bénit , que dieu le rapporte avec plein de bien et de succès pour notre nation islamique.

Le discours sur les dix derniers jours du mois de Ramadan est d’une importance spéciale pour moi et ce pour le spiritualisme que ces derniers jours ont pour nous tous, surtout qu’ils sont considérés comme étant mieux que milles mois, y inclus la nuit du Qadr (Nuit de la Destinée) dont Dieu a fait une occasion d’indulgence, tolérance et salut de l’enfer.

Frères et soeurs,,, 


Le mois dernier, nous avons tous vécu avec beaucoup de peine le drame du feu qui a eu lieu à Jahra, ce qui a laissé plusieurs victimes, y inclus des décès et des blessés, notamment des mères, filles et fils, et durant lequel les sentiments des citoyens et résidents se sont unis envers cette calamité et leurs compassion avec les familles des victimes, ainsi matérialisant l’originalité de notre peuple fidèle et sa solidarité  lors du bonheur ainsi que dans le malheur.

Egalement, nous avons en même temps le devoir d’exprimer notre remerciement et appréciation à nos frères et amis, leurs majestés, excellences et altesses, les chefs des pays amis et frères qui ont envoyé  leurs condoléances pour cet accident dramatique. 

Nous supplions Dieu, le Tout-puissant  durant ce mois béni d’avoir pitié des victimes et que le paradis soit leurs dernière demeure, qu’il porte beaucoup de patience et condoléance pour leurs familles, et que les blessés se rétabliront très vite. 

Frères et soeurs,,,

Le Koweït est l’entité qui nous relie, l’existence permanente, et un recours sûr pour nous tous. Nos ancêtres l’ont sauvegardé depuis longtemps, y inclus les martyrs dont le sang s’est écoulé sur cette terre pure, et des hommes honnêtes qui ont abouti a son développement, et cette terre a encore des fidèles qui travaillent pour son bien-être avec amour et engouement pour que chaque individu sur cette terre soit devenu responsable pour ceux qui dépendent de lui, et pour qu’il soit porteur de la responsabilité qui nécessite le travail sur, et la sincérité dans la parole et la priorité pour l’amour.

A la tête des responsabilités de tout les citoyens on trouve l’adhérence a la religion, la fierté du patriotisme, et l’adhérence aux bonnes manières auxquelles il appelle et la prise de distance de la calomnie et des mauvais actes et paroles, le respect des lois que nous avons choisis pour nous-mêmes pour garder les droits, la connaissance des devoirs, le règlement des affaires des citoyens que nous sommes tous sensés appliquer sur tout le monde.

Il y a aussi le respect de notre héritage en matière de valeurs et mœurs qui appellent à la vertu, la communication, l’unité du rang et  le rejet des disputes.

Frères et soeurs,,,


Vous êtes bien au courant des grandes transformations que le monde est entrain de subir autour de nous, ainsi que des nouveaux changements et incidents tragiques, desquels nous ne sommes pas épargnés , des dimensions et implications desquels nous devons être bien conscients, et en tirer des conclusions pour être solidaires lorsqu’on doit leur faire face, sages à l’instar de nos ancêtres dont les actes et positions représentent un meilleur exemple pour l’amour qu’ils portent à cette patrie, la sauvegarde de sa paix et stabilité, et son unité nationale        

Frères et soeurs,,,


J’étais triste à lire les différentes catégorisations et divisions pour les fils de ce pays, l’excitation des différences sectaires et tribales, qui sont des phénomènes nouveaux et strictement inacceptables dans une patrie unique qui ne fait pas de différence entre ses fils.

Nous devons rappeler que notre unité nationale est responsable pour avoir uni le peuple du Koweït durant les circonstances et tragédies les plus dures et que sa sauvegarde est un devoir national suprême.

Je ne permettrai jamais à quiconque de toucher à notre unité nationale et si la liberté de parole et action est garantie à tous, ceci ne doit en aucun cas être synonyme d’abus et agir d’une manière qui nuit au pays et à sa stabilité.

J’appelle encore une fois notre média de masse, soit audiovisuelles ou écrites de sauvegarder un espace de liberté et qu’elle s’engage de remplir son rôle dans un cadre de responsabilité et qu’elle ne devient pas un moyen à propager la division, la calomnie et les disputes entre  les différente catégories sociales.

Le sens du devoir nécessite que les différentes médias soient des moyens de prise de conscience et éducation, contribuant leur criticisme avec sagesse et faire leurs points sans exagération.

Nous avons besoin de tous les efforts qui augmentent l’adhérence de notre société et y renforcent les rapports d’amour et de solidarité, mettant en relief ses bonnes et nobles valeurs et mœurs, et unissent notre rang afin qu’on sera capable ensemble de construire cette patrie qui est abondante en ressources et fils fidèles.

Autour de nous, le monde est dans une course folle pour prendre l’initiative dans tous les domaines et nous devons être au niveau de ce développement sans aucun retard.

Parmi les causes du retard des nations l’excès de parole et le manque de travail, alors la parole prend la place du travail, l’harmonie celle de la différence, la dispute celle de la tolérance. Nous devons savoir que le travail est une prière, que notre pays a besoin de travail continu et que l’amour du pays, la parole sure, la priorité  absolue au Koweït, patrie qui nous a tout donnés,  soient notre guide dans ce travail sincère.  

Frères et soeurs,,,


Notre patrie chère souffre, ainsi que le reste du monde, du risque de propagation du fléau de fièvre porcine. Toutefois, les autorités concernées dans le pays ont pris toutes les dispositions nécessaires pour faire face à cette maladie. Elles ont également veillé à accélérer les compagnes de sensibilisation pour éviter la maladie et, dieu merci, le taux de propagation de cette maladie est encore minime, selon des statistiques mondiales.

Nous supplions  Dieu de sauvegarder notre chère patrie, notre peuple et les ressortissants étrangers qui y résident, contre cette maladie et un rétablissement vite pour les malades.

 Frères et soeurs,,,

Dans ces jours bénis, nous nous rappelons de notre Emir, le défunt Sheikh Jaber AL Ahmad Al  Jaber Al Sabah, et notre Emir père, Sheikh Saad Al Abdallah AL Salim AL Sabah, et prions Dieu de leurs accorder son indulgence et leur accorder son paradis. Nous souhaitons à notre frère, le chef de la garde nationale, Sheikh Salim AL Ali AL Sabah la bonne santé et un retour saint et sauf au pays afin de continuer son travail habituel au service de ce pays cher, et qu’il accorde son indulgence a nos martyrs et les accepter dans son paradis.     

 

Assalamu Alikom Warahmatullahi Wabarakatu,,,

 

عربي English