La République arabe syrienne

Syrian Arab Republic


President Bachar El-Assad

Géographie

La Syrie est un pays majoritairement aride en particulier à l’intérieur et à l’Est du pays. Le niveau de pluviométrie moyen est de 318 mm par an mais tombe à moins de 150 au Nord-ouest contre plus de 800 près de la côte et près de 1 400 dans les montagnes.

Le pays est en dessous du niveau du seuil de pénurie puisque la ressource par habitant s’établit à 947 m³ par an (le seuil de stress hydrique est généralement fixé à 1 700 m³ par an et par habitant et le seuil de pénurie à 1 000).

La Syrie reçoit de plus son eau des pays voisins : 50% des réserves proviennent de Turquie, 20% du Liban. Autre facteur inquiétant, l’exploitation des nappes phréatiques dépasse leur capacité de renouvellement.

La Syrie exploite ainsi aujourd’hui plus de 50% des ressources renouvelables alors que le seuil maximum communément admis est de 30%. Le nord-est du pays (« Djézireh ») et le sud (« Hawran ») sont des zones agricoles importantes.

 

Climat

La Syrie dispose d'un climat tempéré composé de quatre saisons. La température moyenne estivale atteint les 32°C et la température moyenne hivernale atteint les 10°C. Au printemps et à l'automne la moyenne des températures est de 22°C.L'Ouest du pays connaît un climat de type méditerranéen, alors que le reste du pays est soumis à des variations de température extrêmes et une sécheresse de plus en plus accentuée, au fur et à mesure qu'on se dirige vers l'est.

 

Monnaie livre syrienne

Économie

L'agriculture représentait en l'an 2000 : 25% de la population active et 30% du PNB. Les céréales, les arbres fruitiers et la culture du coton, occupent plus de 50% de la surface agricole.


Dans les années 1970, une réforme agraire avait limité les dimensions des propriétés et supprimé les usages féodaux, favorisé les coopératives et la sédentarisation des tribus nomades. Productions: blé- betterave à sucre - raisin - pommes de terre – olives- tomates- orge- coton – maïs- lentilles – oignons.


L'industrie est en grande partie contrôlée par l'État (60% du PNB et 80% des investissements lourds). Les principaux secteurs industriels sont :


l'agro-alimentaire

la construction et le BTP

le raffinage du pétrole

la métallurgie

Le secteur artisanal est aussi important :

l'artisanat du cuir

l'artisanat du textile

l'artisanat des tapis

عربي English