Le Koweit Et La Famille
Du Golfe

 

Introduction

La croyance du Koweït était grande dans l’unité des pays du Golfe Arabe que l’intersection d’intérêts rappelle à combiner leurs efforts, et les traditions et mœurs, la culture et le destin commun leur demande d'être dans la même barque et que les crises que les pays de cette région ont vécus, soit d’ordre politique, économique ou social, tous nécessitent que les pays du Golfe arabes soient ensembles.


Le début de l'idée de formation d'un Conseil de Coopération des pays du Golfe Arabe;

C'est à partir d'ici que la première initiative, par l'état du Koweït, consistant à cristalliser l'idée de la formation d'un Conseil de Coopération pour les pays du Golfe Arabe et la conception d'une stratégie commune pour les pays du Golfe arabe pour faire face aux circonstances et données critiques qui encerclent la région du Golfe.


Le défunt Emir de l'Etat du Koweït, Sheikh Jaber Al Ahmad Al Sabah, a traduit cette idée au mois de mai 1976 en une réalité durant une tournée durant laquelle il a visité les cinq pays, leur ramenant avec lui l'idée de trouver une formule qui uni les pays du Golfe arabe dans le cadre d'un groupe chargé de coordonner leurs affaires, et de coopérer pour faire face aux dangers qui les entourent.


A la demande et instructions du défunt Emir Sheikh Jaber al Ahmad al Sabah, son altesse Sheikh Sabah al Ahmad al Jaber Sabah, qui était Ministre des Affaires Etrangères à l'époque, en décembre 1980 a rendu visite aux frères dans les pays du Golfe arabe, et ce pour présenter cette vision Koweitienne aux secteurs politiques , économiques, pétroliers, culturels et militaires, et qui venait dans le cadre d'une stratégie générale et compréhensive, recevant une grande acclamation entre les cinq pays arabes.


En marge de la troisième session du Sommet Islamique, tenu à Taief (en Arabie Saoudite) en 1980, les chefs d'état des pays du Golfe se sont mis d'accord sur l'organisation d'une réunion des Ministres des Affaires Etrangères à Riyad en février 1981 pour discuter le projet Koweitien sur la coopération entre les pays du Golfe. La réunion de Riyad fut conclue par un accord pour établir un Conseil de Coopération pour les six pays du Golfe, et au mois de mars de la même année, les Ministres d'Affaires Etrangères ont tenu une autre réunion de pourparler a Muscat durant laquelle une feuille de travail unique fut mise en place, et l'accord sur la structure d'organisation du Conseil, et la mise en place du projet des articles d'association.


Le Sommet des chefs d’états des pays du Golfe au moi de mai 1981 tenue à Abu Dhabi pour la signature de la version finale des articles d’association du Conseil pour entrer en vigueur à partir de cette date. Monsieur Amine Bchara, de l’Etat du Koweït, est nommé Secrétaire Général et Riyad fut choisie comme local du Conseil et considérée Conseil et comme un changement historique dans la vie du citoyen des pays du Golfe, pour que les réunions se succèdent par la suite dans un pays membre et sur sa demande pour traiter des affaires du Golfe et les nouveautés qui auront lieu sur cette scène.

 Les réunions du Conseil de Coopération au Koweït     

1- La cinquième session du Comité Suprême du Conseil de Coopération des pays du Golfe au Koweït du 27-29 novembre 1984, où le Conseil a discuté l’influence des disputes arabes sur les causes essentielles. Le conseil a également discuté le rôle que les pays membres jouent sur la scène mondiale. Du discours du défunt Emir, Sheikh Jaber al Ahmad al Sabah, durant cette session;       
   

« … La coopération du Golfe est un monument construit par la volonté des peuples du Golfe, et il est une réponse sincère aux vérités de la vie dans cette partie du monde … c’est notre cadeau pour nos fils et aux fils de l’arabisme…
nos décisions, nos responsabilités et les pas de notre futur, l’image de nos espoirs, et l’examen de notre volonté est un pacte entre nous et nos peuples … »



2- La douzième session du comité Suprême du Conseil de Coopération des pays du Golfe s’est tenue au Koweït, du 23-25 décembre 1991, où le conseil a discuté les développements régionaux dans la région du Golfe. La réunion fut clôturée par la « Déclaration du Koweït », qui a comporté les décisions conclues durant ses délibérations et discussions.


Des discours du défunt Emir, Sheikh Jaber al Ahmad al Sabah devant ses frères, les chefs d’états des pays membres ;


« Notre rencontre est une expression de la volonté de nos peuples, et une traduction pratique des liens fermes qui existent entre eux, d’où les sujets de cette réunion et ses conséquences, sont à l’origine de ces peuples et les ayant comme objectifs… »


3- La dix-huitième session du comité Suprême du Conseil de Coopération s’est tenue au Koweït, au 20 décembre 1997. La proposition du défunt, Sheikh Jaber, concernant l’établissement un comité consultatif formé par des citoyens des pays du Golfe qui ont l’expérience et les qualifications nécessaires pour donner leurs avis et porter conseils sur les affaires qui lui sont transférées par le comité, se fait voir appliquer à travers l’issue de la loi relative au comité et ses provisions, et où le nombre de membres fut décidé à trente membres choisis des citoyens des pays du Golfe sur la base d’expérience et d’efficacité, ce qui veut dire qu’ il y aura  5 membres de chaque pays membre.


L’état du Koweït recevra en décembre 2009 les chefs d’états des pays du Conseil de Coopération des pays du Golfe durant la trentième session afin que son altesse, l’Emir, Sheikh Sabah al Ahmad al Jaber al Sabah, puisse finir ce parcours de bien et de générosité qui fut commencée par le défunt Sheikh Jaber al Ahmad al Jaber al Sabah.          
                                                                                                                                                                                        

 

 

عربي English