Son Altesse l'Émir du Koweït
inaugure la nouvelle
session du Parlement

  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement
  • Son Altesse l'Émir du Koweït inaugure la nouvelle session du Parlement

Son Altesse l'Émir cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah a inauguré le mardi la deuxième session de la 12e législature de l'Assemblée nationale (Parlement).

Son Altesse l'Emir, dans son discours à l'Assemblée, a rappelé aux députés de sa déclaration au Parlement au cours de la première session, où «J'avais parlé franchement à vous comme un frère et un père.

«Nous devons rappeler le contenu de cette adresse sur la signification de (nationale) de l'unité, la base des intérêts nationaux, l'application des lois,la nécessité d'une coopération positive entre les pouvoirs législatif et exécutif, le maintien des liens «sage» avec les États environnants, base pour le développement scientifique , de la planification et de la nécessité d'évaluer les expériences antérieures de servir et atteindre le plus élevé (national) des objectifs. "

L'Émir a également noté qu'il avait pris la parole devant le législateur et le peuple du pays à l'occasion des derniers jours du mois de jeûne du Ramadan, la dernière Septembre, où il avait affirmé de base des lignes directrices nationales.

"Bien que le député de l'Assemblée nationale est libre d'exprimer ses opinions sous le plafond de l'édifice du Parlement, ce devrait être en ligne avec les intérêts publics et les règles constitutionnelles qui précisent les limites et les compétences de chaque pouvoir, donc il ne devrait pas être interesection des juridictions (entre les autorités ", a ajouté cheikh Sabah, dans son discourse télévisée.

"Je 'ai expliqué une fois de plus que la nomination du Premier Ministre et les ministres est un droit dont jouissent exclusivement par l'émir, conformément aux dispositions de la Constitution, et personne ne devrait porter atteinte à ce droit. Je ne serait pas aussi accepter sous aucun execuse toute atteinte à l'unité nationale, à l'égard de sa sécurité, politique, dimensions sociales et économiques, ou de toute offre identique contre l'autorité judiciaire ou à l'unité de rangs nationale, par le biais de l'incitation à sensations sectaires et tribaux.

"La sécurité, de la stabilité, la prospérité et l'indépendance du système judiciaire du Koweït constituent une responsabilité collective sur nos épaules."

Cheikh Sabah a appelé à la vigilance vis-à-vis des circonstances sensibles régionales et internationales qui exigent également "la protection de la face interne et la représentation dans la face de la discordes que brise les rangs nationaux.

«La responsabilité de protéger la sécurité et la prospérité de la patrie doit être assumé par tous .. Le Koweït est pour ceux qui sont fidèles. "L'Émir a appelé pour le brossage de côté" les sentiments de haine et les conflits de manière à préserver les réalisations de notre chère patrie."

S'adressant aux médias nationaux, cheikh Sabah a demandé de donner une consideration à l'augmentation des intérêts nationaux de proteger la sécurité et la stabilité de la patrie. Les journalistes doivent être précis dans les rapports et les critiques, devraient mettre en évidence les défauts sans exagération et sans soulever des questions écart, cheikh Sabah a dit dans ses lignes directrices pour la presse.

Cheikh Sabah a affirmé le rôle des médias et de la presse pour "éclairer le public pour le renforcement de la contribution dans les efforts de développement et de la fidélité à la patrie, maintenir les grandes valeurs de nos sociétés, répandre des sentiments de compassion au sein de la population, aider à établir des ponts d'amitié avec les frères et amis et d'éviter tout ce qui pourrait souche les liens avec ces pays.
"Nous voulons que nos médias être de bons moyens pour la construction."

Hard conditions qui affectent l'économie mondiale, en particulier le secteur financier, de nos jours, mandat de ralliement tous les efforts possibles pour résister aux effets négatifs, l'Émir a déclaré, en ajoutant, "L'économie de Koweït n'est pas à l'abri dans le visage de ces risques en dépit de sa force et sa capacité de faire face aux répercussions de la crise .." Cheikh Sabah a indiqué que l'économie nationale se survivre à la crise financière mondiale avec un minimum de pertes, considerant des expériences identiques antérieures. "Mais cela ne doit pas nous décourager de réfléchir à la promulgation de nouvelles législations et la mise en place de systèmes efficaces qui protege et sauvegarde notre économie contre de telles retombées à l'avenir", at-il ajouté.

Il a indiqué lors de récentes mesures gouvernementales, l'intention de maintenir l'économie nationale et de renforcer «la confiance dans nos établissements financiers et le système économique." Son Altesse a appelé à la diversification des sources de revenus et de donner au secteur privé un rôle plus important dans le développement du pays, sans poser des obtacles "ou d'élever des soupçons sans preuves dans le visage de notre méga-entreprises de développement." "J'ai demandé à plusieurs reprises pour tirer profit des opportunités où la hausse des prix du pétrole de construire une solide et diversifié de l'économie nationale, développer de nouvelles activités économiques basées sur l'efficacité et la productivité de la nationales koweïtiennes et de renforcer son potentiel de la concurrence en conformité avec les developmnt durable sur la base d'un claire program gouvernemental.

"Nous avons été en retard sur la voie du développement et du progrès et de toutes les preuves à perdre davantage de temps et les potentialités ne peuvent plus être accpete."

Cheikh Sabah a mis en garde que les "excédents financiers" résultant de la vente de pétrole à des prix élevés "pourrait se révéler trompeur et temporaire," Notant que l'avenir des futures générations doit être garanti par l'exploitation rationnelle des excédents financiers et wello-calculé les dépenses.

«Nous allons rendre les questions de renforcer les compétences des nationaux du Koweït et de l'ouverture économique est le titre de la période à venir ... de temps à relever les défis qui nous attendent sont énormes et nombreuses, et nous sommes tous concernés face à eux, chaque dans son (sa) position».

 

 

عربي English