Du sommet



Discours de son altesse, Sheikh Sabah al Ahmad al Jaber al Sabah, l’émir de Koweit Lors de l’ouverture de la vingt-cinquième session du Conseil du Sommet de la Ligue Arabe, Koweit le 25-26 mars 2014


« Au Nom d’Allah, Le Clément, Le Miséricordieux »

Excellences et Altesses,,,
Son excellence, le représentant spécial du Secrétaire General des Nations Unies,,,,
Son excellence, le Secrétaire Général du Conseil de Coopération pour les Pays Arabes du Golfe,,,,
Son excellence, le Secrétaire Général de l’organisation de Coopération islamique,,,
Excellences et Altesses,,,
Chers invités,,,

« ASSALAMOU ALAIKOM WA RAHMATOU ALLAHI WA BARAKATOHOU »

Je vous passe un salut fraternel, sincère et vous accueille en tant que frères dignes et chers invités dans votre second pays, le Koweit, vous remerciant d’avoir accepté notre invitation pour assister aux travaux de cette vingt-cinquième session du sommet arabe, chose qui exprime l’intérêt que vous portez à la continuation du travail au sein de notre communauté arabe et matérialise votre conviction de l’importance de supporter et renforcer notre travail arabe en commun. Ici, je ne manquerai pas de louer l’effort du Qatar, sous la direction de son altesse, mon frère Sheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, ainsi que son suivi de près pour les travaux de la session précédente et les décisions atteintes qui ont contribué au support de notre travail arabe en commun.

Les travaux de notre sommet se déroulent à la lumière de la persistance des circonstances particulières et difficiles vécues par notre région et par le monde entier et qui représentent un surplus de défis et dangers que nous rencontrons, ce qui nous oblige à assumer de lourdes responsabilités telles que l’exercice de plus d’efforts et la duplication des délibérations afin de revoir et évaluer les procédures prises et anticiper les horizons futuristes afin de pouvoir mettre en place des parcours qui garantissent le renforcement de notre travail arabe en commun et le hisser au niveau de l’ambition de telle sorte à réaliser les aspirations de sécurité, prospérité et progrès de nos peuples.

Aujourd’hui nous sommes requiert à chercher les bases qui servent de point de départ pour notre travail arabe en commun et trouver les voies capables de le renforcer par le biais de l’écart des ambiances de différence et de dispute et la concentration sur les facteurs de rassemblement dans ce travail.

Nous avons, chers frères, tenu plusieurs sommets qualitatifs ou nous avons pu réussir, ce qui témoigne de la validité de cette voie. Ce succès témoigne davantage de la validité de notre approche, la justesse de notre vision et de l’exactitude de notre raisonnement, ce qui nous porter à chercher d’autres horizons réunissant qui peuvent renforcer notre unité et approcher nos peuples.

Excellences et altesses,,,

Laissez-moi vous parler franchement d’un sujet triste qui requiert de nous une position réelle et loyale afin de lui mettre fin. Ce sont les disputes dont l’ampleur s’est agrandie dans notre nation arabe, ainsi bouleversants nos efforts, nos valeurs, espoirs et aspirations. Nous nous sommes occupés aux dépens de notre fermeté et notre capacité à relever les défis.

Nous sommes tenus à renoncer aux disputes et chercher sérieusement l’unité du rang et de la parole et le travail commun au sein de ce qui nous relie et écarter ce fossé car les dangers sont gigantesques et nous ne pourrons porter notre travail en commun au niveau espéré sans notre unité et le repoussement de nos différends.

L’aire de convergence entre nous est plus grande que celle de la divergence et nous devons investir dans cette aire et travailler dans son cadre large afin de nous tracer un espace arabe plein d’espoir et de réalisations afin de pouvoir réaliser le décollage espéré et être capable de pousser notre travail arabe en commun vers l’avant car, tourner dans l’aire restreinte de la discorde nous lassera et dissipera notre temps, et ainsi il nous empêchera d’attraper nos espoirs.

Excellences et altesses,,,

Nous sommes convaincus que notre travail arabe en commun ne pourrait se rectifier que par la réalisation des taux de croissance durable que nous espérons pour nos peuples, qui sont en train d’affronter plusieurs défis dont peut être le plus important est la pénurie d’eau que le monde connaîtra, ce qui nous porte à étudier et trouver des sources de provision de cet élément vital et le renforcer de telle sorte à garantir son écoulement et éloigner le spectre de dispute et d’agitation de notre monde que plusieurs indicateurs montrent malheureusement.

Excellences et altesses,,,

Nous souffrons tous du phénomène de terrorisme qui s’est escaladée dernièrement sous des différents prétextes et slogans religieux, visant à tuer les innocents et à terroriser les gens paisibles et freiner le développement. La cible, c’est la sécurité du monde, sa stabilité et l’humanité entière en tant qu’une entité et des acquis.

Toutes les religions ont rejeté ce phénomène abominable qui est aussi incriminé par les lois, ce qui met une lourde responsabilité afin de l’éliminer.

Nous sommes appelés à décupler nos efforts et joindre les pays internationaux visant à éradiquer ce fléau dangereux quelques soit sa forme, son but ou sa source et émanciper l’humanité de ses maux afin que le monde puisse jouir de la stabilité et de la paix.

Excellences et altesses,,,

La catastrophe humanitaire en Syrie entame sa quatrième année, faisant des dizaines de milliers de victimes innocentes parmi nos frères, détruisant toutes les manifestations de la vie, déplaçant à peu près la moitié de la population de la Syrie et les mettre dans des conditions de vie difficiles, dans une catastrophe qui est la plus grande de l’histoire moderne. Permettez-moi ici de m’arrêter un peu avec beaucoup de douleur et de chagrin sur le dernier rapport de l’UNICEF qui a souligné que la catastrophe en Syrie a causé la perte de toute une génération, surtout qu’il y a quelques cinq millions cinq-cents milles enfants syriens qui vivent en plein air, que trois millions d’enfants ont quitté leurs écoles et que la moyenne des morts est la plus grande en comparaison avec tous les conflits des temps modernes. Nous sommes devant une réalité douloureuse et une catastrophe humaine, éthique et légale que les expressions de condamnations ne serviront à rien et les mots de douleur et de chagrin n’en mettront surement pas une fin. Le danger et entourant et les pertes sont considérables et nul n’est épargné de ses suites destructives. Les jours ont prouvé que les dangers de ce conflit destructif ont dépassé les bornes syriennes et régionales pour menacer la sécurité et la stabilité dans le monde et, devant cette réalité amère nous renouvelons notre appel au conseil de sécurité international afin de pouvoir restaurer sa crédibilité au monde étant donné que c’est l’autorité qui est censée protéger la paix et la sécurité mondiales et afin que ses membres soient capables de dépasser leurs différends en vue de pouvoir arriver à mettre fin à cette catastrophe.

Nous sentons la tragédie de nos frères et œuvrons à alléger ses effets comme le Koweit a de nouveau répondu à l’appel du secrétaire général des nations unies en accueillant la deuxième conférence au support de la situation humanitaire en Syrie et nous avons pu, avec l’aide d’Allah le tout puissant, et avec votre participation et celle des pays amis actifs, ainsi que la générosité coutumière, atteindre le but de la conférence, afin de pouvoir alléger la souffrance de nos frères et leur prouver que nous sommes avec eux, et nous avons transféré toutes nos obligations durant le sommet aux agences et organisations reliées aux nations unies afin de commencer à leur tour de profiter de ces sommes afin de pourvoir aux besoins de nos frères.

Excellences et altesses,,,

La mentalité israélienne rejetant la paix et détruisant tous les efforts fournis dans ce sens, se pose toujours comme un obstacle devant la réalisation des objectifs de ce parcours, et ce par sa détermination à suivre la construction des colonies et les agressions extrémistes visant à mettre la main sur la mosquée Al-AQSA et changer ses caractéristiques.

Nous ne pourrons jouir de la stabilité et de la paix que lorsqu’Israël se détache de son caractère agressif et se retourne vers la paix.

La paix juste et durable dans la région ne pourra se réaliser qu’à travers l’érection de l’état palestinien indépendant, avec Al-Qods comme capitale, selon les principes et les décisions de la légitimité mondiale et le principe de la terre contre la paix et l’initiative arabe de paix.

De ce forum, je renouvelle mon appel aux partis internationaux concernés par le processus de paix au moyen orient à assumer leurs responsabilité et faire pression sur Israël pour l’obliger à se conformer aux décisions de la légitimité internationale et arrêter la colonisation, louant les efforts des états unis dans ce contexte et son rôle dans le reprise des négociations du processus de paix au moyen orient.

Excellences et altesses,,,

Nous renouvelons l’appel aux amis en Iran pour continuer à exécuter les obligations figurants sur l’accord de principe signé, y inclue le plan de travail commun signé par le groupe de 5+1 et l’Iran le 24 novembre 2013, sous la supervision de l’agence internationale de l’énergie atomique, et ce pour dissiper les préoccupations des pays de la région à propos de son programme nucléaire et renforcer la confidence de la communauté internationale, ainsi éloignant toute les sortes de tension de notre région afin que nous puissions jouir de la stabilité et concentrer nos efforts sur la réalisation des aspirations de nos peuples.

Excellences et altesses,,,

Nous félicitons nos frères au Yémen de l’accord national issu de la conférence de dialogue national, ce qui représente un pas nécessaire dans cette période décisive qui contribuera surement à la réalisation de la paix et de la stabilité qui vient en harmonie avec l’initiative des pays du Golfe matérialisant l’intérêt pour l’unité de la République Yéménite et le respect du choix de son peuple frère.

Excellences et altesses,,,

Nous félicitons les frères dans la République Arabe Egyptienne pour les pas réalisés dans l’application de la carte de route de telle sorte à réaliser la paix et la stabilité dans ce pays cher afin qu’il puisse retourner à jouer son rôle prépondérant dans les causes de notre nation arabe, leurs souhaitant le succès dans la réalisation des aspirations de stabilité et de progrès de leur peuple frère.

Nous félicitons nos frères au Liban pour la formation du nouveau gouvernement qui vint comme une échéance importante dans ces circonstances particulières afin de pouvoir remplir ses fonctions pour parvenir à la stabilité du Liban et la réalisation des aspirations de son peuple frère.

Nous félicitons également nos frères en Tunisie pour l’adoption de la nouvelle constitution qui tracera une ère nouvelle qui matérialise l’intérêt de nos frères à réaliser la stabilité, l’adhérence à la démocratie et le lancement du travail pour le progrès et le développement de leur pays.

Excellences et altesses,,,

Je vous exprime de nouveau mes souhaits de bienvenue, espérant pour vous un bon séjour et pour notre sommet tout le succès et la réussite.

« WASSALAMOU ALAIKOM WA RAHMATOU ALLAHI WA BARAKATOHOU »

 

عربي English