LE TROISIÈME SOMMET ARABO-AFRICAIN
Partenaires dans le développement et l'investissement
L'État du Koweït, 19-20 Novembre 2013



Discours de son altesse, Sheikh Sabah al Ahmad al Jaber al Sabah,
Emir de l'État de Koweït Lors de l'ouverture du
Troisième Sommet Arabo-Africain - Koweit, le 19 novembre 2013


 

"Au Nom d'Allah, Le Clément, Le Miséricordieux"


 

Louanges sont dues à Allah, à son Prophète et à ses compagnons,,,

Majestés, Altesses et Excellences,,,
Son excellence/ Nour Abou Sahmin, Président du Congrès National de la Libye, Président du Deuxième Sommet Africain,,,
Son excellence/ Ali Bongo Ondimba, Président de la République du Gabon, Co-Président du Deuxième Sommet Arabo-Africain.
Son excellence, Hailemariam Desalegn, Premier Ministre de la République Fédérale Démocratique d'Ethiopie, Président du Sommet des pays de l'Union Africaine.
Son excellence, Nkosazana Delamini-Zuma, Président de la Commission de l'Union Africaine,,,
Son excellence, Docteur Nabil al Arabi, Secrétaire Général de la Ligue Arabe,,,
Majestés, Altesses et Excellences, chers invités,

Assalamou Alaikom wa Rahmatou Allahi wa Barakatohou,,,

Tout d’abord, je voudrais bien, en mon nom et celui de notre gouvernement et du peuple koweitien, vous accueillir au Koweit en tant que frères dignes et invités chers. Je vous remercie infiniment pour avoir accepté notre invitation à participer à cette troisième session du Sommet Arabo-Africain et vous exprime notre immense plaisir à accueillir ce sommet au Koweït.

Majestés, Altesses et Excellences,,,

Les travaux de notre troisième sommet se déroulent dans la persistance de circonstances politiques et économiques délicates et instables, ce qui nous porte à continuer à travailler et décupler les efforts pour y faire face et épargner nos pays et économies de leurs conséquences.

Le déroulement de notre sommet aujourd’hui dans la date définie, et votre intérêt à y participer à ce haut niveau, confirme notre détermination d'améliorer le niveau de notre coopération commune afin de faire face aux défis que nous rencontrons tous, et surmonter les obstacles qui nous empêchent de parvenir à nos aspirations et espoirs légitimes de développement et de construction.

Ainsi, le choix du thème (partenaires dans le développement et l'investissement) pour ce sommet, reflète notre conviction de l'importance de la coopération économique qui sert de base aux intérêts communs à travers laquelle nous passons vers la réalisation du partenariat stratégique que nous cherchons. Ce thème confirme également notre désir que le coté économique et développemental représente la plus grande partie de notre ordre du jour, ce qui reflète une compréhension approfondie des exigences de l'étape suivante et une anticipation de l'approche de travail qui lui est plus convenable.

Nous sommes tous appelés à tracer les grandes lignes de notre travail futur qui est basé sur le concept de partenariat réel car il n'est plus acceptable que nos pays donnent leur support unilatéralement, sans interaction ou initiative de l'autre côté, d’où la nécessité de complémentarité afin de réaliser un partenariat réel.

Nous sommes tous conscients que les questions politiques dans notre monde arabe et africain sont nombreuses et très compliquées et que la tentative de les aborder et d’essayer de les résoudre durant ce sommet pourrait détourner notre attention qui se focalise sur les problèmes économiques et notre travail commun pour les traiter. Nous sommes également convaincus que nous disposons de plusieurs forums à travers lesquels nous pouvons étudier, contrer et traiter ces problèmes politiques.

Le développement durable que nous cherchons consiste à exploiter les bienfaits et les richesses qu’Allah, le Tout-Puissant, nous a octroyées, d'une manière exemplaire, sans excès, de telle sorte que nous nous entraidons afin d'investir nos ressources dans des projets favorisant notre intégration. Allah nous a doté de terres riches et cultivables, de main d'œuvre qualifiée, de matière première et de fonds pouvant être investis dans la sécurité alimentaire qui est devenue une nécessité urgente surtout à la lumière des circonstances internationales instables, et des économies agitées qui sont encore en train de subir les conséquences d'une crise économique mondiale qui a ébranlé toute les économies internationales sans exception, avec plusieurs pays souffrant de recul dans leurs taux de développement et de prospérité.

Les facteurs nécessaires à réaliser la sécurité alimentaire sont présents dans notre espace géographique et nous devons les exploiter de manière optime afin de réaliser cette sécurité alimentaire voulue par nous tous. Sans doute, les conclusions atteintes par les ministres d'agriculture lors de leur réunion à Riadh dernièrement sont dignes d’être prises en considération et mises en œuvre afin de réaliser l'intérêt et la stabilité pour nos patries ainsi qu’à la sérénité et les chances de travails pour nos peuples, et les revenues lucratifs pour nos investisseurs.

Majestés, Altesses et Excellences,,,

Les activités de notre sommet ont commencé depuis un mois par des diverses manifestations culturelles et économiques, reliant les types de création et harmonisant les idées et les expériences afin de réfléchir des affinités culturelles et intellectuelles qui représentent une base solide et un sol fertile pour lancer notre coopération commune vers la réalisation de nos aspirations.

Les questions économiques ont occupé une grande partie de ces activités à travers l’organisation du forum économique arabo-africain, où un groupe d’experts dans les secteurs public et privés ont participés et dont les idées se sont interagis dans des visions et des suggestions pour réaliser le développement durable et activer l’investissement entre nos pays, identifier les obstacles et trouver les solutions convenables. Les résultats de ces réflexions entre les spécialistes pourrait être utile pour tracer la stratégie économique voulue afin qu’on puisse atteindre le cortège de l’intégration et réaliser notre but, et pouvoir ainsi atteindre un partenariat stratégique par le biais du travail, de l’intégration et l’entente.

Majestés, Altesses et Excellences,,,

Mon pays, le Koweït, a réalisé l’importance stratégique de la communauté arabe et africaine, d’où son œuvre depuis longtemps à renforcer le partenariat avec elle et ce à travers la représentation diplomatique dans les différents pays du continent africain. Le Fonds Koweitien de Développement Economique est actif dans des projets qui renforcent le développement économique dans les pays du continent africain. A ce propos, j’ai l’honneur de vous annoncer que j’ai donné mes instructions aux responsables du Fonds pour accorder des prêts bonifiés de la valeur d’un milliard de dollars en faveur des pays africains dans les cinq années qui viennent, en outre des investissements par les sociétés koweitiennes dans les différents secteurs, notamment celles du secteur privé qui sont appelés à jouer un rôle pionnier dans la réalisation d’un partenariat stratégique. Ces procédures témoignent de notre conviction profonde des dimensions stratégiques de ce partenariat. Nous ne manquons pas ici de citer avec beaucoup de respect le travail bénévole fait par les associations de bienfaisance koweitiennes dont les activités ont pu atteindre beaucoup de pays africains, et je suis heureux dans ce contexte de déclarer l’intention du Koweit d’attribuer un prix annuel de la valeur d’un million de dollar au nom de feu Docteur Abdulrahman al Sumait consacré aux recherches de développement en Afrique et supervisé par la Fondation koweitienne de Développement Scientifique.

Majestés, Altesses et Excellences,,,

Le Koweit a pu comprendre l’importance de la réalisation de ce but lorsqu’il a commencé à investir dans le continent africain depuis des années et il est aujourd’hui déterminé à travailler en coopération et coordination avec la banque internationale et les autres institutions internationales en investissant et securisant l’investissement du montant d’un milliard de dollars dans les prochaines années dans les pays africains, notamment dans des projets d’infrastructure qui sont d’une grande valeur ajouté pour les economies de ces pays, et ce à partir de notre conviction de l’importance du partenariat et de l’investissement dans le continent africain et les opportunités prometteuses qu’il représente.

Majestés, Altesses et Excellences,,,

Les Emirats Arabes Unis ont concrétisé cette conviction sur l’importance de l’économie dans les relations internationales par l’adhésion au groupe des pays désirant organiser Expo 2020 et du fait des capacités énormes des Emirats Arabes Unis et sa longue expérience dans le domaine de l’économie et de l’investissement, nous accordons notre soutien à sa candidature pour l’organisation de cet évènement important.

Majestés, Altesses et Excellences,,,

Dans ce forum, nous ne manquons pas d’aborder la situation urgente et douloureuse, voire tragique, en Syrie où la machine de mort est encore en train de prendre des vies syriennes et où le nombre de morts est en augmentation quotidienne en plus des scènes de destruction de toutes les formes de vie là-bas. Les statistiques horribles et les rapports terrifiants que nous recevons des agences concernées, confirmant que cette catastrophe a couté la vie à plus de cent mille syriens et des millions de réfugiés et des déplacés internes et externes, ce qui représente un grand fardeau pour les pays accueillant ces réfugiés ainsi que pour les agences concernées par les affaires des réfugiés, tout ceci nous place devant une responsabilité historique, éthique et humanitaire.

Mon pays a répondu à l’appel lancé par le Secrétaire General des Nations Unies afin de tenir la deuxième conférence des pays donateurs au début de l’année prochaine, surtout après le succès de la première conférence des donateurs qui fut organisé au Koweit au mois de janvier 2013 et qui a pu apporter des engagements de la valeur d’un milliard six-cent million dollars.

Le Conseil de Sécurité, autorité chargée de préserver la paix et la sécurité dans le monde, est appelé à unir ses rangs à la lumière de ces circonstances,et à assumer ses responsabilités et se mettre d’accord sur un plan pour mettre fin au conflit afin d’épargner le sang de nos frères et préserver ce qui est resté de leur patrie, surtout que les pourparlers de l’organisation de la deuxième conférence de Genève dominent tous les forums internationaux, ce qui représente une occasion historique, et nous appelons à partir de ce podium tous participants à œuvrer sincèrement pour atteindre une solution politique, mettant devant les yeux la catastrophe humanitaire du peuple syrien et la destruction subie par leur pays ainsi que les conséquences néfastes que cela pourrait engendrer pour la paix et la sécurité dans la région et dans le monde entier.

Majestés, Altesses et Excellences,,,

Nous sommes conscients que la réalisation du développement dans nos pays nécessite une mise en place d’objectifs et de programmes précis et que l’atteinte de l’intégration entre nos pays ne verra le jour sans la réalisation de la stabilité dans notre région afin qu’on puisse se mettre à préparer des plans d’intégration et faire le suivi de leur exécution sans obstacles. La stabilité désirée dans la région ne sera jamais réalisée avec l’intransigeance et l’arrogance continue d’Israël, son manque de respect pour la légitimité internationale et sa détermination à élargir la construction de colonies.

Nous demandons à la communauté internationale, notamment le Conseil de Sécurité et le Quartet international, à obliger Israël à appliquer les décisions de la légitimité internationale, et la création de l’état palestinien indépendant viable conformément aux résolutions internationales et à l’initiative arabe de paix.

En fin, je ne manquerai pas de supplier Allah de nous porter son succès dans notre poursuite de la gloire et la solidité pour nos patries ainsi que la réalisation des aspirations de nos peuples.

Wassalamou Alaikom Wa Rahmatou Allahi Wa Barakatohou

 

عربي English